450 647-1818
Accueil
CBMF

Qu’est-ce qu’un spécialiste en chirurgie buccale et maxillo-faciale ?

Après avoir obtenu son diplôme universitaire en médecine dentaire, le chirurgien buccal et maxillo-facial a effectué une spécialité nécessitant de 5 à 7 années de formation médicale et chirurgicale supplémentaire.

Cette formation s’effectue en milieu universitaire et hospitalier avec des stages dans de multiples spécialités telles la chirurgie générale, l’orthopédie, l’ORL, la neurochirurgie et l’anesthésie générale et les soins intensifs
entre autres.

À la fin de sa formation, il doit passer l’examen de certification nationale, soit l’examen du Collège Royal des chirurgiens-dentistes du Canada (CRCDC) pour être reconnu spécialiste et effectuer les chirurgies relevant de sa spécialité.

Le chirurgien buccal et maxillo-facial est donc formé pour évaluer et traiter les troubles, maladies, blessures et anomalies de la bouche (buccal), des mâchoires (maxillo) et de la face (facial).

C’est un dentiste spécialisé et certifié pour effectuer la chirurgie des dents, des os et des muscles des mâchoires et de la face, à partir de la dent la plus compliquée à extraire jusqu’aux fractures les plus complexes à replacer.

Il pratique en bureau privé pour les chirurgies pouvant être effectuées sous anesthésie locale avec ou sans sédation, comme l’extraction de dents de sagesses ou la pose d’implants.

Il pratique également en milieu hospitalier pour pratiquer les chirurgies majeures devant être faites sous anesthésie générale, telles les chirurgies orthognatiques et traumatologiques.

Le chirurgien buccal et maxillo-facial est donc formé pour évaluer et traiter les troubles, maladies, blessures et anomalies de la bouche (buccal), des mâchoires (maxillo) et de la face (facial).

C’est un dentiste spécialisé et certifié pour effectuer la chirurgie des dents, des os et des muscles des mâchoires et de la face, à partir de la dent la plus compliquée à extraire jusqu’aux fractures les plus complexes à replacer.

Il pratique en bureau privé pour les chirurgies pouvant être effectuées sous anesthésie locale avec ou sans sédation, comme l’extraction de dents de sagesses ou la pose d’implants.

Il pratique également en milieu hospitalier pour pratiquer les chirurgies majeures devant être faites sous anesthésie générale, telles les chirurgies orthognatiques et traumatologiques.